LES SACREMENTS

Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous donnerai le repos.
Prenez sur vous mon joug et mettez-vous à mon école,
car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes.
Mt 11, 28-29

Par les sacrements de l’initiation chrétienne, l’homme reçoit la vie nouvelle du Christ. Toutefois, nous sommes encore dans « notre demeure terrestre » (2 Co 5, 1) soumise à la souffrance, à la maladie et à la mort. Cette vie nouvelle d’enfant de Dieu peut donc être affaiblie et même perdue par le péché. C’est pourquoi, notre Seigneur Jésus-Christ, médecin de nos âmes et de nos corps, a voulu que son Église continue, dans la force de l’Esprit Saint, son œuvre de guérison et de salut. C’est le but des trois sacrements qui doivent être reçus régulièrement tout au long de notre vie : l’Eucharistie et les deux sacrements de guérison, la Confession, et l’Onction des malades.

L’Eucharistie-Communion : le terme « Eucharistie » vient du grec εὐχαριστία (eukharistía) qui signifie « action de grâce ». C’est le mot utilisé par saint Paul et saint Luc pour rappeler la Cène au cours de laquelle Jésus consacre le pain et le vin pour qu’ils deviennent son corps et son sang (cf. 1 Co 11, 24 et Lc 22, 17). C’est le sacrement le plus vénérable, le Saint-Sacrement, dans lequel le Christ lui-même est contenu, offert et reçu, et par lequel l’Église vit et croît continuellement. Le pain et le vin, au cours de la messe, deviennent le corps et le sang de Jésus : « Prenez, mangez, ceci est mon corps. (…) Buvez-en tous, car ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude, pour le pardon des péchés. » (Mt 26, 26-28) C’est donc le sommet et la source de tout le culte et de toute la vie chrétienne, par lequel est signifiée et réalisée l’unité du peuple de Dieu et s’achève la construction du Corps du Christ. Les autres sacrements et toutes les œuvres d’apostolat de l’Église sont étroitement liés à la très sainte Eucharistie et y sont ordonnés.
Après avoir fait sa première communion, il est demandé par l’Eglise à tous les fidèles de recevoir la sainte communion au moins une fois par an suivant les conseils de Jésus : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui » (Jn 6, 56).

Horaires des messes


La Confession-Réconciliation : Tertullien parlait du sacrement de Réconciliation comme de la « Seconde planche [de salut] après le naufrage qu’est la perte de la grâce », la première étant le Baptême. En effet, dans ce sacrement, le fidèle qui confesse ses péchés au prêtre, qui en a la contrition et forme le propos de s’amender, obtient de Dieu, par l’absolution donnée par ce prêtre, le pardon des péchés qu’il a commis après le baptême, et il est en même temps réconcilié avec l’Église qu’en péchant il a blessée. Le fidèle pardonné se réconcilie aussi avec lui-même dans la profondeur de son être. Il favorise alors l’accroissement de ses forces spirituelles pour le combat chrétien contre le mal.
Comme pour l’Eucharistie, il est demandé par l’Eglise à tous les fidèles de recevoir le sacrement de Réconciliation au moins une fois par an. Jésus nous rappelle en effet que : « Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs pour qu’ils se convertissent. » (Lc 5, 31-32).

Horaires des confessions


L’Onction des malades : ce sacrement est destiné aux personnes qui souffrent d’une maladie grave ou des faiblesses du grand âge et a pour but de conférer une grâce spéciale au fidèle qui éprouve les difficultés inhérentes à l’état de maladie grave ou à la vieillesse : « L’un de vous est-il malade ? Qu’il fasse appeler les anciens de l’Eglise, et qu’ils prient après avoir fait sur lui une onction d’huile au nom du Seigneur. » (Jc 5, 14). C’est une véritable rencontre du Christ qui les assure de sa présence aimante et de sa force pour traverser l’épreuve.
Une célébration communautaire rassemble dans notre paroisse, une fois par an, les malades entourés de leurs proches et de la communauté chrétienne.

Recevoir l’un de ces trois sacrements à domicile : secretariat@saintpierredemontrouge.fr


Outre les sacrements de l’initiation chrétienne et ceux de guérison, il existe deux sacrements du service de la Communion : l’Ordre et le Mariage. S’ils contribuent également au salut personnel, c’est à travers le service des autres qu’ils le font. Ils confèrent une mission particulière dans l’Église et servent à l’édification du peuple de Dieu.

L’Ordre : ce sacrement a été institué, comme les autres, par Jésus lui-même : « Il monte dans la montagne et il appelle ceux qu’il voulait. Ils vinrent à lui et il en établit douze pour être avec lui et pour les envoyer prêcher avec pouvoir de chasser les démons. » (Mc 3, 13-15). Ainsi, certains fidèles, par le caractère indélébile dont ils sont marqués, sont constitués ministres sacrés ; ils sont ainsi consacrés et députés pour servir le peuple de Dieu, chacun selon son degré, à un titre nouveau et particulier : « Celui qui a reçu le sacerdoce ministériel jouit d’un pouvoir sacré pour former et conduire le peuple sacerdotal, pour faire, dans le rôle du Christ, le sacrifice eucharistique et l’offrir à Dieu au nom du peuple tout entier ; les fidèles eux, de par le sacerdoce royal qui est le leur, concourent à l’offrande de l’Eucharistie et exercent leur sacerdoce par la réception des sacrements, la prière et l’action de grâces, le témoignage d’une vie sainte, leur renoncement et leur charité effective. » (Lumen Gentium 10, 2). Le terme d’ordre signifie que l’homme qui reçoit l’ordination est intégré dans un ordre, un corps constitué, celui des diacres, des prêtres ou des évêques.

Discerner un appel de Dieu à devenir prêtre : Se consacrer à Dieu



Le Mariage : « L’alliance matrimoniale, par laquelle un homme et une femme constituent entre eux une communauté de toute la vie, ordonnée par son caractère naturel au bien des conjoints ainsi qu’à la génération et à l’éducation des enfants, a été élevée entre baptisés par le Christ Seigneur à la dignité de sacrement » (Can. 1055). Ainsi, le sacrement du Mariage signifie l’union du Christ et de l’Eglise. Il donne aux époux la grâce de s’aimer de l’amour dont le Christ a aimé son Eglise ; la grâce du sacrement perfectionne ainsi l’amour humain des époux, affermit leur unité indissoluble et les sanctifie sur le chemin de la vie éternelle. 

Se marier à l’église : choisir une session de préparation au mariage parmi celles proposées ci-dessous :

  • Session 1 : week-end du 14-15 octobre et après-midis des 5, 18 et 19 novembre 2023
  • Session 2 : week-end du 13-14 janvier et après-midis des 28 janvier, 10 et 11 février 2024
  • Session 3 : week-end du 2-3 mars et après-midis des 17 mars, 6 et 7 avril 2024
  • Session 4 : week-end du 25-26 mai et après-midis des 9, 22 et 23 juin 2024

Formulaire d’inscription
Marie-Cécile Schulz
01 43 95 41 34 
mariage@saintpierredemontrouge.fr 

Rejoindre une équipe des jeunes foyers pour des rencontres mensuelles :
Marguerite & Rodolphe Wallyn et père Sébastien Violle
foyers.spm@gmail.com



LES SACRAMENTAUX

Ce sont des signes sacrés par lesquels, selon une certaine imitation des sacrements,
des effets surtout spirituels sont signifiés et sont obtenus grâce à l’intercession de l’Église.
Sacrosanctum Concilium 60

Les sacramentaux ne confèrent pas la grâce de l’Esprit Saint à la manière des sacrements, mais par la prière de l’Église ils préparent à la recevoir et disposent à y coopérer. On distingue parmi eux, ceux qui concernent :

Les funérailles : l’Église qui, comme Mère, a porté sacramentellement en son sein le fidèle durant son pèlerinage terrestre, l’accompagne au terme de son cheminement pour le remettre entre les mains du Père. Ainsi, elle offre au Père, dans le Christ, l’enfant de sa grâce, et elle dépose en terre, dans l’espérance, le germe du corps qui ressuscitera dans la gloire (cf. 1 Co 15, 42-44).

Préparer les funérailles d’un proche : secretariat@saintpierredemontrouge.fr



PRIER

Soyez toujours dans la joie, priez sans cesse, rendez grâce en toute circonstance,
car c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus.
1 Th 5, 16-18

Sainte Thérèse de Lisieux disait de la prière : « Pour moi, la prière c’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie » (Ms C 25r). A nouveau, c’est à l’exemple et à la demande du Christ que les fidèles sont poussés à prier : « Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et cela vous sera accordé. » (Mc 11, 24). La première prière du fidèle est celle que Jésus lui-même à enseigner à ses disciples (cf. Lc 11, 1) et qu’on appellera « Prière du Seigneur » ou « Notre Père » (Pater noster en latin). Différentes formes de prières vont ainsi se développer au sein de l’Eglise primitive et sont aujourd’hui proposées dans notre paroisse :

La lectio divina : ce terme signifie en latin « lecture divine ». La relation à la Bible, comme à la Parole vivante de Dieu donnée à l’homme, s’enracine dans la tradition juive la plus ancienne. Or pour le chrétien, l’accomplissement de cette Parole s’est faite dans la personne du Christ. Jésus ressuscité, ayant accompli notre salut par son mystère pascal, constitue désormais la clef de compréhension de l’ensemble des Écritures. C’est pourquoi saint Jérôme déjà avertissait ses contemporains : « Ignorer les Ecritures, c’est ignorer le Christ ! » Benoit XVI en a synthétisé les différentes étapes : « La lectio divina constitue un véritable itinéraire spirituel par étapes. De la lectio, qui consiste à lire et relire un passage de l’Écriture Sainte en en recueillant les principaux éléments, on passe à la meditatio, qui est comme un temps d’arrêt intérieur, où l’âme se tourne vers Dieu en cherchant à comprendre ce que sa parole dit aujourd’hui pour la vie concrète. Vient ensuite l’oratio, qui nous permet de nous entretenir avec Dieu dans un dialogue direct, et qui nous conduit enfin à la contemplatio ; celle-ci nous aide à maintenir notre cœur attentif à la présence du Christ, dont la parole est une “lampe brillant dans l’obscurité, jusqu’à ce que paraisse le jour et que l’étoile du matin se lève dans nos cœurs” (2 P 1, 19). »

Lecture savoureuse de l’épître aux Romains
Le mercredi toutes les deux semaines soit de 15h30 à 16h45, soit de 20h30 à 21h45
8 et 22 novembre, 6 et 20 décembre, 17 et 31 janvier, 28 février, 13 mars, 24 avril, 22 mai.
Centre paroissial
Père Denis Branchu
secretariat@saintpierredemontrouge.fr
Lectio divina


La liturgie des Heures : ou Office divin, vise à sanctifier les moments principaux de la journée, en préparant ou en prolongeant la célébra­tion du sacrifice eucharistique. Les Heures principales sont celles du matin (Laudes) et du soir (Vêpres) ; un office est prévu pour le Milieu du jour, à moins que l’on veuille célébrer les trois petites Heures traditionnelles de Tierce, Sexte et None. L’office des lectures peut être dit au moment le plus favorable. Complies achève la journée. Les personnes consacrées et les ministres ordonnés s’engagent à prier tout l’Office divin et « On recommande aux laïcs eux-mêmes la récitation de l’Office divin, soit avec les prêtres, soit lorsqu’ils sont réunis entre eux, voire individuellement. » (Sacrosanctum Concilium 100).

Participer à l’Office divin chez soi :
AELF et télécharger l’une des applications pour avoir un bréviaire toujours à portée de main.


L’adoration eucharistique : le terme « adoration » vient des mots latin ad et oratio qui signfient « prier vers » ce qui souligne la dimension relationnelle de cet acte. L’adoration eucharistique est plus spécifiquement orientée vers le Saint-Sacrement souvent exposé sous la forme d’une grande hostie consacrée, c’est-à-dire Présence réelle du Christ, placée dans un ostensoir. Cette prière tournée vers le Christ nous invite à un double mouvement : à la fois rejoindre et adorer le Christ Ressuscité, glorieux près du Père, mais aussi rejoindre l’ensemble de l’humanité pour laquelle il s’est offert.

Adoration eucharistique
Le jeudi de 19h à 20h15 et le vendredi de 17h à 18h15
Eglise Saint-Pierre

Ado-Bar pour les trentenaires : une adoration suivie d’un verre dans un bar.
Le mercredi à 20h toutes les deux semaines
20 décembre 2023, 10 et 24 janvier, 7 et 21 février, 6 mars 2024.
Centre paroissial
Blandine Ramé
adobar.stpierredemontrouge@gmail.com


Le Rosaire et le chapelet : considéré comme un véritable « Abrégé de tout l’Evangile », la prière du Rosaire s’est développé grâce à la piété mariale médiévale en tant que substitut de la Prière des Heures. Il donne au fidèle de contempler les mystères du Christ à travers le Cœur immaculé de Marie et de méditer sur les fruits de ces mystères.

Méditation sur les mystères du Rosaire
Le dimanche de 15h à 17h
Prière du chapelet
Le lundi à 17h45
Eglise Saint-Pierre à la chapelle de la Vierge
Histoire du Rosaire et détails des mystères


La louange : le terme « louange » vient du latin laus qui signifie « éloge ». Le livre des Psaumes est lui-même intitulé en hébreu תהילים (tehilim), c’est-à-dire « Louanges » : « Alléluia ! Qu’il est bon de chanter notre Dieu, qu’il est agréable de le bien louer ! » (Ps 147, 1). Saint Paul nous invite lui aussi à cette forme de prière : « Dites ensemble des psaumes, des hymnes et des chants inspirés ; chantez et célébrez le Seigneur de tout votre cœur. » (Ep 5, 19). La louange est la forme de prière qui reconnaît le plus immédiatement que Dieu est Dieu ! Elle le chante pour Lui-même, elle lui rend gloire, au-delà de ce qu’il fait, parce qu’il est. Elle participe à la béatitude des cœurs purs qui l’aiment dans la foi avant de le voir dans la Gloire. Par elle, l’Esprit se joint à notre esprit pour témoigner que nous sommes enfants de Dieu (cf. Rm 8, 16), il rend témoignage au Fils unique en qui nous sommes adoptés et par qui nous glorifions le Père.

YASHA : louange  animée par des étudiants et des jeunes professionnels
Père Martin de Laubadère
secretariat@saintpierredemontrouge.fr
Chapelle Notre-Dame de toutes Grâces


Prières des mères, des pères et des couples :

Prière des mères
Le jeudi à 14h30 à 15h15, le vendredi à 14h et à 21h15, les samedis impairs à 9h15
Chapelle Notre-Dame de toutes Grâces
Patricia Bourquelot
patricia@bourquelot.fr

Prière des pères
Les samedis pairs à 9h15
Chapelle Notre-Dame de toutes Grâces
Marche de saint Joseph des pères de famille en mars
Marche de saint Joseph


Conférences de Carême : les quarante jours de Carême nous préparent à vivre le mystère pascal. C’est donc un temps privilégié de conversion par la prière, le jeûne et l’aumône comme nous y invite l’évangile lu le mercredi des Cendres (cf. Mt 6, 1-6.16-18) . En plus des conférences de Carême organisées par le diocèse de Paris, notre paroisse propose également des conférences spirituelles adaptées à ce temps liturgique particulier.

Les cinq premiers lundis de carême à 20h30
Eglise Saint-Pierre




SE FORMER ET SE RENCONTRER

L’apostolat ne peut atteindre une pleine efficacité que grâce à une formation à la fois différenciée et complète.
Apostolicam actuositatem 28

Il est de la responsabilité de tout fidèle de se former et il n’y a pas d’âge pour goûter avec saveur la Parole de Dieu. Il est aussi nécessaire à l’unité de notre paroisse que chacun aille à la découverte des autres en participant à nos différentes activités de formation et de rencontre adaptées pour tous les âges : 

Ecole maternelle – éveil à la foi : ce groupe accueille les enfants de maternelle pendant la messe de 11h au niveau de l’accueil de l’église (en face de la sacristie). Après une lecture de l’Évangile du jour, la Parole de Dieu leur est expliquée à travers des échanges en petits groupes, des coloriages ou des bricolages, une prière est partagée avant de se séparer. Appelés avant la première lecture, les enfants rejoignent ensuite la communauté au moment de l’offertoire.

Les dimanches, hors vacances scolaires, à la messe de 11h
Eglise Saint-Pierre
Mathilde de Calan
mathildecapelle@yahoo.fr


Du CP au CE1 – pré-catéchisme : les CP partent à la découverte de notre église à travers un parcours interactif les familiarisant à quelques éléments-clés (nom, clocher, nef, autel, chapelles, lumières…) et à quelques fêtes et cérémonies où le Seigneur nous convie. Il se termine par une prière liée à la présentation du jour. Les CE1 partent de leur côté à la découverte de la Bible en écoutant la vie des grands personnages de la Bible et en apprenant à prier avec eux. Cette « Bible contée » parcourt les grands récits de l’Ancien Testament où Dieu parle à son peuple et chemine avec lui : la Création, les Patriarches, Moïse et l’Exode, les Juges, les Rois et les Prophètes. La figure de Jésus se laisse déjà deviner à travers les événements et les personnages.

Un samedi sur deux, le matin de 10h à 11h
Martine Thomas et Anne Grellier
martine.tho@wanadoo.fr et a.grellier@lafocss.org


Du CE2 au CM2 – catéchisme : les enfants suivent un parcours de catéchèse sur trois années et sont préparés aux sacrements du Baptême, de la Confession-Réconciliation, et de l’Eucharistie-Première Communion. Ils recevront ensuite ces sacrements lors d’une messe solennelle avec toute notre paroisse.

Le mardi, de 17h à 18h15 ou le samedi de 10h à 11h15
Centre paroissial
Martine Essel
catechisme@saintpierredemontrouge.fr
Fiche d’inscription


Du Collège au Lycée – aumôneries : l’aumônerie des collèges est un lieu d’apprentissage et de découverte, où des jeunes d’horizons divers, baptisés ou non, viennent pour connaître le Christ, grandir dans leur foi avec leurs amis, soutenus et entourés par leurs animateurs, leur aumônier et leur responsable, dans le respect et l’amitié. Les 6èmes-3èmes se réunissent par niveaux chaque semaine. Dans le partage, ils cherchent à mieux découvrir la Bible et la vie chrétienne. Les jeunes s’interrogent également sur leur façon d’avancer et de vivre leur engagement chrétien dans l’église et dans le monde.
L’aumônerie des lycéens réunit une trentaine d’élèves de 15 à 18 ans autour de temps fraternels, d’enseignements et de prière. Une équipe d’animateurs jeunes adultes et un aumônier assurent l’accompagnement du groupe.

Collège : le mercredi de 18h à 19h30 ou le samedi de 10h30 à 12h
Lycée : le vendredi de 19h à 21h
Maison Alésia Jeunes
Père Martin de Laubadère
09 83 76 65 59
aumonerie@patronagesaintpierre.fr
Patronage Saint-Pierre – Aumôneries


Scouts & Guides de France : le groupe Scouts et Guides de France de notre paroisse rassemble 150 jeunes, des farfadets (à partir de 6 ans) jusqu’aux compagnons (17 à 20 ans), et 40 jeunes adultes, chefs et cheftaines qui les accompagnent. Tout au long de l’année, à l’occasion de sorties d’unité, de week-ends campés et d’événements de groupe, ils s’inscrivent dans le projet éducatif du mouvement Scouts et Guides de France qui propose de former des Français libres, heureux, engagés et artisans de paix. Pour aider chaque jeune à grandir dans sa relation aux autres, à Dieu et à soi, ils misent sur une pédagogie du jeu, du projet, de l’équipe, de la vie dans la nature et de la promesse.

François & Clémence Brebion et père Sébastien Violle
spdmgroupe@gmail.com
Scouts & Guides de France


Etudiants & jeunes pros :

  • EVEN : destinée aux jeunes de 18 à 35 ans, l’Ecole du Verbe Eternel et Nouveau est une école pour apprendre à écouter la Parole de Dieu transmise par la Tradition de l’Église. Convertis et transformés par cette Parole, nous apprenons à parler avec assurance pour annoncer l’Évangile. EVEN est une école pour devenir disciple et missionnaire : « A quelle liberté suis-je appelé ? Par quel chemin puis-je connaitre cette liberté ? EVEN propose d’écouter la Parole de Dieu dans le mouvement de sa propre vie. A l’écoute de cette parole, je découvre la profondeur de mon être pour apprendre à me donner sans réserve. » Monseigneur Alexis Leproux, Fondateur d’EVEN.
    Le jeudi de 20h à 22h15 hors vacances scolaires
    Chapelle Notre-Dame de toutes Grâces
    Père Martin de Laubadère
    martindelaubadere@gmail.com
    Even
  • ECM : destinée aux jeunes de 25 à 35 ans, l’École de Charité et de Mission, créée et encadrée par la communauté de l’Emmanuel, se veut une année de fondation dans la foi, pour approfondir, en fraternité, sa relation à Dieu et son engagement dans l’Église. Elle s’adresse aux jeunes pro célibataires, désireux d’ancrer leur foi dans leur quotidien, plutôt que d’attendre le prochain temps fort de l’été pour se réveiller.
    Le lundi
    Centre paroissial

    ecmsaintpierremontrouge@gmail.com

Adultes : 

  • Parcours Alpha : ce parcours propose d’échanger sur le sens de la vie, en savoir plus sur votre spiritualité, explorer une nouvelle manière de voir les choses. A Saint-Pierre de Montrouge, une cinquantaine de personnes ont déjà suivi le premier parcours de la paroisse qui a eu lieu à l’automne. En France, plus de 150 000 personnes ont déjà suivi un parcours Alpha. De nombreuses personnes ont témoigné combien ce parcours les avaient aidées à se situer, se retrouver ou se recentrer sur l’essentiel dans leur vie. Ces parcours sont marqués par la bienveillance et la joie… et c’est contagieux. Nous pensons que les questions et les expériences des participants interpellent tout le monde et enrichissent chacun. Elles débutent par un repas convivial, suivi d’un bref exposé et d’un échange, où chacun est libre de dire ce qu’il a sur le cœur et de partager sans tabou ses objections, ses questions ou ses doutes.  
    Les mardis d’automne à 20h00  
    alphaspm@orange.fr
  • Collège des Bernardins : les parcours, certificats et diplômes du Collège des Bernardins offrent une variété de programmes en théologie, philosophie et humanités. Les cours sont dispensés par des experts de renommée internationale et sont conçus pour les étudiants quelque soit leur niveau. Ces cursus exigeants participent à enrichir la vie intellectuelle et spirituelle de ceux qui les suivent.
    Collège des Bernardins lieu de formation privilégié du diocèse de Paris
    Campus des Bernardins pour se former à distance
    Formation ecclésiale des baptisés
  • Formation continue de la foi : cette formation est ouverte à tous et consiste en dix rencontres de deux heures animées par un théologien du Collège des Bernardins et programmées entre la Toussaint et Pâques, hors vacances scolaires. Le thème de l’année est « Une Église en chemin ».
    Dix mardis dans l’année de 14h15 à 16h15
    Centre paroissial 
    formationcontinuedelafoi@collegedesbernardins.fr 
  • Art, culture & foi : ce groupe a pour but de mettre en valeur le patrimoine de l’église, de la faire visiter, d’organiser des événements artistiques, culturels et religieux. Une plaquette « Une Bible en pierre » a notamment été réalisée par ce groupe sur notre église et vous pouvez la demander à notre accueil.
    Odile Force
    contact@artculturefoi.paris
  • Bibliothèque paroissiale : au centre paroissial, une bibliothèque vous permet d’emprunter des livres touchant la foi, l’histoire de l’Église, la théologie, la connaissance de la Bible. Elle contribue à la formation de la foi.
    Les mercredis de 14h30 à 17h hors vacances scolaires
    secretariat@saintpierredemontrouge.fr
  • Foi & Lumière – communauté des Fioretti : une trentaine de membres de cette communauté de rencontre, formée de personnes ayant un handicap mental, de leurs familles et d’amis, spécialement des jeunes, se réunissent et se retrouvent un dimanche par mois dans un esprit chrétien, pour partager leur amitié, prier ensemble, fêter et célébrer la vie.
    Anne Renaud
    spm.fioretti@free.fr
    Foi & Lumière France
  • Groupe œcuménique du XIVème – Chrétiens ensemble : ce groupe rassemble des chrétiens issus des huit paroisses catholiques et églises protestantes du XIVème avec pour objectif de mieux se connaître, de prier et de lire l’Écriture ensemble afin de favoriser l’unité de tous les chrétiens, et ainsi de pouvoir annoncer l’Évangile à nos compatriotes de façon crédible : « Que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et que je suis en toi, qu’ils soient en nous eux aussi, afin que le monde croie que tu m’as envoyé. » (Jn 17, 21). Nous organisons des réunions et des rencontres tout au long de l’année, notamment, un mois « biblique », au cours duquel pasteurs et prêtres commentent ensemble certains textes de l’Écriture, et préparons ainsi la semaine de prière pour l’unité des chrétiens qui a lieu chaque année du 18 au 25 janvier.
    Alain Lachand
    lachandalain@gmail.com

Retraités

  • MCR : le Mouvement Chrétien des Retraités propose une réunion mensuelle afin de réfléchir, à la lumière de notre foi, sur un thème annuel à travers un échange amical.
    Centre paroissial
    Jean-Emmanuel David, Dominique Louise Leclercq et père Arnault Menettrier

    jed@greencase.org
    MCR
  • Groupe des grands-parents : Les grands-parents, accompagnés par le père Slaïby Stéphan, se retrouvent deux fois par trimestre pour réfléchir à leur rôle et leur mission, à leurs joies et leurs peines vécues avec leurs petits-enfants. Un lieu de questionnement et de soutien.
    Centre paroissial
    Geneviève Granchet et père Slaïby Stéphan
    pslaiby@yahoo.fr